Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Membres du réseau
  • CASD Centre d’Accès Sécurisé aux Données
  • CDSP Centre de Données Socio-Politiques
  • CMH-ADISP Centre Maurice Halbwachs - Archives de Données Issues de la Statistique Publique
  • INED Institut National d’Etudes Démographiques

  • Actualités
  • Appel à proposition beQuali : valorisation d’enquêtes qualitatives
  • La banque d’enquêtes beQuali [1] ouvre son le premier appel à proposition pour la valorisation d’enquêtes qualitatives du 15 novembre 2015 au 31 (...) »»»
  • Concours de papier sur la curation de données
  • L’Inter-university Consortium for Political and Social Research (ICPSR), la plus ancienne et la plus importante archive de données mondiale, (...) »»»
    Accueil du site « Archivage, documentation et dépôt des données
    Diminuer la taille des caractères | Augmenter la taille des caractères | Imprimer la page
    Archivage, documentation et dépôt des données
    Promouvoir l’archivage, la documentation et le dépôt des données en vue de leur réutilisation est l’une des grandes orientations de la politique du Comité de Concertation pour les données en sciences humaines et sociales et l’une des missions confiées au Réseau Quetelet.

    Le Comité où sont représentés les grands acteurs institutionnels parmi lesquels les Archives nationales organise la concertation sur ces questions qui concernent tous les producteurs de données, à savoir les acteurs de la statistique publique et administrative (Insee, départements statistiques, agences gouvernementales), mais aussi les acteurs de la recherche (universités, organismes de recherches publics ou privés), ainsi que les autres acteurs publics ou privés détenteurs de données utiles à la recherche (instituts de sondage, banques…).

    Cette politique est mise en œuvre notamment par le Réseau Quetelet qui accueille les données utiles à la recherche. Pour ce faire, le Réseau Quetelet passe, avec la garantie du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, des conventions avec les organismes détenteurs et propose également des licences de dépôts à un niveau plus individuel pour les chercheurs ayant constitué des bases de données.

    Il conseille également les détenteurs de données sur les questions d’archivage et de documentation et peut apporter des soutiens à ces activités. Il effectue une veille sur les collectes de données financées dans le cadre de l’Agence nationale de recherche (ANR) laquelle développe une politique d’incitation en ce sens.

    Les données sont des ressources rares, coûteuses, souvent collectées sur fonds publics. Nombre de producteurs de ces données ont, faute d’archivage sur le long terme et de documentation adéquate, perdu et continuent à perdre des données qui ne peuvent ainsi ni être réutilisées par eux-mêmes ni par d’autres.

    Lire la suite...

    Le Réseau Quetelet n’est pas propriétaire des données qu’il diffuse. Il détient et transmet des droits d’usage de ces données, afin de promouvoir la recherche en sciences humaines et sociales. Les droits de propriété intellectuelle restent acquis aux personnes ou institutions ayant déposé les jeux de données.

    Lire la suite...

    L’objectif global du projet BEQuali est de contribuer à rattraper le grand retard qu’a pris la France en matière d’archivage et - à terme - d’analyse secondaire des données d’enquêtes qualitatives en SHS, une démarche qui reste encore marginale au regard de ce qui se fait chez les quantitativistes mais aussi lorsqu’on considère son niveau de développement à l’étranger. Cette situation est d’autant plus paradoxale - et regrettable - qu’en France la grande majorité de la recherche en SHS, notamment en science politique et en sociologie, est qualitative.

    Lire la suite...

    Le Réseau Quetelet met à disposition un guide de l’archivage permettant au détenteur de données une organisation minimum de son archivage interne prélude à un archivage sur le long terme.

    Lire la suite...

    La réexploitation des données d’enquête nécessite une documentation détaillée permettant de nouveaux traitements statistiques. Cette documentation est constituée d’une part des instruments de recueil des données (questionnaires, formulaires administratifs) et des documents de codage de l’information (dictionnaires de codes ou de variables, nomenclatures). Sans ces documents élaborés par les producteurs d’enquêtes, il n’est pas possible d’effectuer une analyse secondaire.

    Lire la suite...
    Copyright © 2010 - Réseau Quetelet - Tous droits réservés